Ils nous soutiennent

Entreprises ou fondations, les mécènes et partenaires de la Fondation ont fait le choix de soutenir la recherche afin qu’un jour Alzheimer ne soit plus qu’un mauvais souvenir. Cet engagement est indispensable pour répondre à cet enjeu de santé publique.

Un grand merci à ces partenaires qui ont choisi de soutenir les Entretiens Alzheimer.

AG2R LA MONDIALE est le spécialiste de la protection sociale et patrimoniale. Il répond à tous les besoins fondamentaux de ses assurés chaque jour et tout au long de la vie : en prévoyance, en santé, en épargne, en retraite complémentaire et supplémentaire.

En tant qu’acteur socialement très engagé, AG2R LA MONDIALE œuvre au quotidien dans l’intérêt général et intervient, dans le cadre de ses activités sociales pour : favoriser la qualité de vie au domicile, améliorer la santé par la prévention, agir sur l’emploi pour lutter contre l’exclusion et apporter du soutien aux aidants.

Parce que chaque aidant d’un proche est différent, AG2R LA MONDIALE accompagne les aidants en répondant à leurs besoins propres : information, écoute et soutien, accès à des solutions d’hébergement, repos, santé, conciliation de la vie professionnelle et personnelle.

Ecouter, conseiller et orienter nos adhérents dans toutes les situations sociales, familiales ou encore professionnelles qui émaillent leur vie. Telle est la vocation d’Audiens auprès des professionnels de la culture. Cette vocation solidaire et sociale est portée par des convictions : l’accompagnement doit être porteur d’espoir et tourné vers l’avenir. Il gagne aussi à être protéiforme et à prendre en compte tous les aspects, sociaux, médicaux, financiers mais aussi psychologiques. Être aux côtés de l’aidant et de l’aidé, partager les difficultés et les bons moments.

Poursuivre le lien avec la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer est pour AUDIENS l’opportunité de continuer à cheminer avec ses ressortissants pour mieux comprendre et mieux faire face aux enjeux quotidiens et futurs.

Depuis plus de 25 ans, l’aventure familiale du Groupe LNA Santé (Maisons de retraite médicalisée, Soins de suite et de réadaptation, Hospitalisation à domicile) constitue une aventure humaine et entrepreneuriale, grâce à ses collaborateurs animés au quotidien par la vocation qu’ils partagent : « Soigner et prendre soin ». La vocation du Groupe : « Améliorer la qualité de vie des personnes temporairement ou durablement fragilisées dans un environnement accueillant et bienveillant, adapté à chacun et à tout âge ».

Mieux connaître la maladie d’Alzheimer pour optimiser l’accompagnement des personnes souffrant de cette pathologie est une priorité au sein des établissements LNA Santé. C’est dans cet esprit que son partenariat avec la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer s’inscrit. Les Entretiens apportent des réponses fiables aux questions des patients et de leur entourage et leur donnent une occasion exceptionnelle de rencontrer d’éminents spécialistes. Connaître la maladie, ses symptômes, son évolution, permet de mieux appréhender la pathologie et d’adapter l’accompagnement requis.

Notre Temps, 1er mensuel français*, tisse depuis plus de 50 ans des liens de confiance avec son public. Ancré dans la vie, dans l’air du temps et dans l’actualité, Notre Temps s’adresse chaque mois aux 55+ et les accompagne avec bienveillance dans les évolutions sociétales et culturelles de notre époque. Santé et prévention sont au cœur de l’éditorial du magazine afin de toujours mieux accompagner les lecteurs. Les conseils de la rédaction, les avis de médecins, le décryptage, l’éclairage et l’analyse font partie des fondamentaux de Notre Temps avec une équipe d’experts toujours à l’affût des dernières avancées médicales et au plus près des chercheurs afin de livrer une information santé fiable et actualisée. Dans ce contexte, la recherche médicale sur Alzheimer bénéficie d’un suivi attentif des journalistes qui cherchent à répondre au mieux aux préoccupations des lecteurs pour qui cette maladie est un sujet essentiel pour eux-mêmes et leur entourage.

Notre Temps est heureux de soutenir les actions de la Fondation Recherche Alzheimer et de mettre en lumière les Entretiens Alzheimer. Cette action est parfaitement en adéquation avec les attentes de son lectorat, toujours curieux des avancées et innovations en matière de santé.

*parmi les titres vendus en kiosque. ACPM OJD DSH 2019

Le Groupe APICIL souhaite pouvoir accompagner la population senior de notre région dans les différentes phases de son vieillissement. Pour cela il déploie avec les fédérations AGIRC ARRCO un ensemble d’actions prioritaires ayant pour but soit de retarder les effets de l’âge soit de créer des lieux et des aides techniques permettant de mieux vivre ces différentes étapes de vie.

Le travail de la Fondation Recherche Alzheimer rejoint tout à fait nos objectifs de soins et d’accompagnement. En étant partenaire nous participons à cet effort national de combattre les pathologies les plus cruelles du vieillissement, la maladie d’Alzheimer étant par son nombre de malades et ses symptômes une des plus redoutées.

Avec près d’un million de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en France en 2020, jamais la nécessité de persévérer dans la compréhension de la maladie et dans la recherche de traitements adaptés n’a été aussi impérieuse. D’autant qu’à notre moment de l’histoire, le vieillissement démographique peut nous laisser penser que le nombre de victime ne va faire qu’augmenter dans les années à venir. Certaines projections avancent d’ailleurs le chiffre de 2 millions de personnes atteintes d’ici 20 ans.

Par conséquent, l’Etat et les collectivités locales, se doivent d’agir et de soutenir, chacun à son niveau, la recherche fondamentale, les actions de prévention et les acteurs de terrain. La charte d’engagements réciproques qui contractualise les relations entre la Ville de Lyon et l’association France Alzheimer Rhône montre à ce titre notre volonté d’agir en matière de prévention, d’inclusion et d’accompagner dans la dignité les malades et les aidants.

Puisse le mandat qui s’ouvre voir nos liens se renforcer et démontrer combien, en dépit des appartenances politiques et des équipes qui se succèdent au sein des institutions, l’unité des acteurs, des élus, des institutionnels et des citoyens, demeure la seule voie possible pour vaincre la maladie.

Avec 86 points de vente répartis sur les départements de la Charente, de la Dordogne et de la Gironde, le Crédit Mutuel du Sud-Ouest compte aujourd’hui près de 1 000 collaborateurs, 600 administrateurs et 450 000 sociétaires et clients. Le Crédit Mutuel du Sud-Ouest fait partie du Crédit Mutuel Arkéa, né en 2002 du regroupement des fédérations de Bretagne (CMB), du Sud-Ouest (CMSO) et du Massif Central (CMMC), ainsi que d’une vingtaine de filiales spécialisées.

Le CMSO a souhaité apporter son soutien à la Fondation Recherche Alzheimer pour l’organisation des Entretiens Alzheimer à Bordeaux. Le CMSO souhaite soutenir localement la fondation pour ces travaux de recherche et d’information de la population.

Depuis 25 ans, la Fondation ENGIE s’engage pour la solidarité. Centrée à l’origine sur l’aide à l’enfance et les territoires, elle a évolué pour prendre en compte les nouveaux enjeux : la lutte pour la biodiversité, l’accès de tous à l’énergie, à la culture, à l’éducation et aux droits civils, l’aide d’urgence, l’insertion. En 25 ans, nous aurons accompagné environ 1000 projets, associations ou institutions : autant d’aventures partagées, rendues possibles, de rencontres, de sourires et d’émotions, pour donner l’énergie des possibles.

La Fondation ENGIE a également souhaité donner leur chance et des moyens à de grandes causes nationales. C’est dans ce cadre qu’elle soutient la Fondation Recherche Alzheimer. Le financement de jeunes chercheurs et la sensibilisation du grand public à un enjeu de santé majeur sont ainsi au cœur de ce partenariat. Les Entretiens Alzheimer permettent de créer un dialogue unique entre les meilleurs spécialistes, les jeunes chercheurs, les professionnels, les aidants et toutes les personnes engagées dans le combat contre la maladie. Favoriser cette proximité et ces échanges est indispensable.