NANTES

CCI Nantes – St Nazaire

INSCRIPTIONS à l’édition 2021

Le formulaire d’inscriptions sera mis en ligne à partir du Printemps 2021.
Nous vous invitons à consulter régulièrement notre site web.

LES PODCASTS de l’édition 2020

Écoutez ou réécoutez ici toutes les interventions de la 3e édition des Entretiens Alzheimer de Nantes du 12 octobre à la CCI

Présentation de l’après-midi et mots de bienvenue
Brigitte-Fanny COHEN, journaliste Santé

Pour visionner la vidéo des actions 2019 de la Fondation Recherche Alzheimer, cliquez ici

L’ Aducanumab, un anticorps porteur d’espoir pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ?
Pour la première fois dans l’histoire scientifique de la maladie d’Alzheimer, une étude a montré récemment qu’une molécule pouvait agir significativement sur les lésions cérébrales associées à la maladie, et induire un impact positif sur la cognition, la mémoire et l’autonomie. Focus sur l’Aducanumab qui suscite un réel espoir !


Dr Guillaume CHAPELET,
Maitre de conférences des Universités, Praticien hospitalier dans le pôle universitaire de Gérontologie Clinique, Chercheur Unité Inserm, U1235, Université de Nantes.

Quand la maladie d’Alzheimer arrive avant 65 ans : les particularités des « malades jeunes »
En France 20 000 patients « jeunes », c’est-à-dire de moins de 65 ans, présentent une maladie d’Alzheimer ou apparentée. Ces patients ont souvent vécu une errance médicale avant l’identification des troubles cognitifs et de l’atteinte neurodégénérative. Souvent vécu comme un séisme, le diagnostic est néanmoins essentiel pour initier l’accompagnement de la personne malade et de sa famille face aux répercussions psychologiques, familiales (dans le cas où des enfants sont encore au domicile), professionnelles, et financières. Les difficultés se poursuivent au stade évolué, car les structures d’accueil, financées par les aides sociales du vieillissement sont difficilement accessibles. Enfin certaines maladies d’Alzheimer « jeunes » sont expliquées par une origine génétique avec un risque important de transmission aux descendants, ce qui en augmente encore le fardeau.

Dr Hélène Courtemanche, Neurologue au Centre Mémoire Ressource et Recherche du CHU de Nantes.

Ressources : 

Le numérique au service du parcours de prise en charge des malades Alzheimer
Cette intervention met en avant deux actions novatrices mises en place par l’ARS : la création d’un e-parcours pour la prise en charge des personnes âgées autour du dispositif MAIA, l’autre présentera la téléconsultation pour les personnes âgées dépendantes ou désorientées comme certains malades Alzheimer.

Laurence Browaeys, Directrice de l’Appui à la Transformation et de l’Accompagnement, ARS Pays de la Loire.
Jean-Pierre Poirier, Directeur EHPAD « Notre Dame de Bon Secours ».
Dr Brice GIVEL, Médecin Coordonnateur EHPAD « Notre Dame de Bon Secours » – via une visioconférence

PING4ALZHEIMER : une thérapie sportive simple et innovante
Suite à des études internationales sur l’impact du tennis de table sur le cerveau et le système cognitif en général, le club de Levallois a décidé de créer un parcours d’accompagnement adapté aux malades Alzheimer et de leurs aidants. Les séances sont élaborées spécifiquement pour le malade, avec d’une part la pratique complète du ping-pong entraînant une forte stimulation cognitive et d’autre part des exercices physiques qui accélèrent le système cardio-vasculaire. Renato Walkowiak, créateur du programme, présente ainsi l’organisation de ces ateliers à la fois inclusifs et conviviaux et le succès qui en découle avec un déploiement prévu sur le plan national.

Renato WALKOWIAK, directeur du LSC Tennis de Table et fondateur du programme Ping4Alzheimer

www.Ping4Alzheimer.com

Et si la COVID nous avait fait grandir ?
La crise sanitaire COVID est venue bouleverser les organisations des unités protégées et l’accompagnement des résidents atteints de pathologies cognitives. Outre le constat délétère de cette période sur l’état clinique des résidents, LNA Santé a souhaité capitaliser sur la créativité mise en place pendant le confinement afin d’en faire bénéficier la démarche « SENS », initiée depuis 2018 par le groupe.

Audrey BOCKELEE, Directrice de l’EHPAD Villa Amélie – LNA SANTE
Dr Laure JOUATEL, Médecin coordonnateur – Résidence Les Nymphéas – LNA SANTE

Protection des majeurs vulnérables
L’évaluation actuelle du nombre des majeurs protégés en France est de l’ordre du million.
L’objectif de cette conférence est de présenter les procédures et les instruments traditionnels de la protection juridique des majeurs : sauvegarde de justice, curatelle et tutelle. Sont évoqués également des outils plus récents : l’habilitation familiale et le mandat de protection future.

Eric DUBREUIL, mandataire judiciaire – AUDIENS

« La Maison des aidants, un lieu ressource et de répit »
Cette intervention est l’occasion à la fois de présenter les activités de la MDA et notamment l’expérimentation de la Halte Répit et du développement des visites à domicile, ainsi que l’ouverture sur la Métropole mais aussi de découvrir les témoignages de personnes concernées par la maladie au travers de 4 capsules vidéo.

Emmanuelle CHARBONNEAU, Responsable de la Maison des Aidants

—–

Découvrez le témoignage de Martine, aidante de son conjoint, qui a régulièrement recours à la « halte-répit », en cliquant ici
Découvrez le témoignage de Paul, aidant de son épouse atteinte de la maladie d’Alzheimer, en cliquant ici
En tant qu’aidante, Pascale a partagé des moments de complicité avec ses parents au sein de la Maison des aidants en participant à des ateliers de rigologie et de chant., découvrez son témoignage en cliquant ici
 Une minute avec Solène Evrard, psychologue de la Maison des aidants en cliquant ici

Conclusion
Elisabeth LEFRANC, Conseillère municipale déléguée aux Personnes âgées, aux seniors , à la longévité 
Jean-Luc ANGELIS, Directeur de la Fondation Recherche Alzheimer